Live, votre actualité SEIC-Télédis

12 juil. 2019

VALT fait bouger le canton

Une centaine de bornes de recharge, de Salquenen à Monthey, disponibles à un tarif unique. C’est le réseau d’électromobilité valaisan que les distributeurs d’électricité du Valais romand mettent en place. 
 

La Confédération s’est fixé d’ambitieux objectifs en matière de véhicules électriques d’ici 2022. Elle vise à augmenter à 15% leur part dans les nouvelles immatriculations, soit cinq fois plus qu’actuellement. Alors que les routes valaisannes accueillent chaque mois une vingtaine de nouveaux véhicules électriques ou hybrides, les distributeurs d’électricité du canton progressent dans leur réflexion. 

Dans cette perspective, l’uniformisation et la mise en réseau des infrastructures d’électromobilité représentent un facteur clé de succès. «Notre Groupe s’engage depuis plusieurs années déjà à promouvoir la mobilité électrique, rappelle Paul-Alain Clivaz, responsable du département Energies renouvelables de SEIC-Télédis. Une demi-douzaine de bornes ont été mises en service sur notre réseau, en partenariat notamment avec nos communes actionnaires.» Ailleurs en Valais, la plupart des distributeurs ont également développé leur propre réseau de recharge. 

Grâce au label VALT, ces infrastructures sont mises en commun pour proposer aux utilisateurs un réseau fort d’une centaine de bornes, de Salquenen à Monthey. «Le réseau VALT est conçu de telle manière que l’usager puisse trouver une borne de recharge à proximité, peu importe qu’il se trouve en ville ou aux confins d’une vallée latérale.»  

Tarif unique et attractif

SEIC-Télédis a lancé VALT avec ses partenaires d’INERA (ALTIS, SED2 Monthey, SI Fully) ainsi qu’Energies de Sion-Région et Sierre-Energie. Cette création s’inscrit dans la transition vers un modèle tarifé unique proposant une offre simple et avantageuse, commune à tous les distributeurs partenaires.

«Les bornes VALT sont alimentées exclusivement en énergie 100% renouvelable et locale. Afin de soutenir la transition énergétique par un tarif bien inférieur à du carburant fossile, le «plein électrique» se fait au tarif de 30 ct./kWh.» Le réseau est également accessible aux non-abonnés pour 50 ct./kWh et 1,50 franc par recharge. L’abonnement annuel de 59 francs est, lui, gratuit la première année. A noter que celui-ci est compatible avec l’ensemble du réseau d’électromobilité evpass, le plus vaste de Suisse avec ses 1200 bornes de chargement. 

 

Retour

 
;