Live, votre actualité SEIC-Télédis

27 mai 2021

Solution de chauffage sur mesure à Saillon

La commune de Saillon souhaitait trouver une alternative aux énergies fossiles pour chauffer ses bâtiments du secteur des Collombeyres. Pour atteindre son but, elle a été accompagnée par Christian Darbellay, conseiller clientèle chez SEIC-Télédis. Ce spécialiste de la transition énergétique dans les collectivités publiques nous explique, dans le journal communal, la solution ingénieuse qui a été trouvée. Les travaux débuteront cet automne.
Article paru dans Bourg 19, n° 8, mai 2021.

Du mazout à la chaleur du sol

Une gestion intelligente de l’eau de la nappe phréatique permettra aux différents bâtiments du secteur des Collombeyres de se passer complètement d’énergie fossile. Une solution sur mesure qui devrait être réalisée d’ici l’hiver 2022.



La mutualisation de l’eau de la nappe phréatique permettra de chauffer les bâtiments du secteur des Collombeyres. Photo © Thomas Masotti

Vous le savez, le secteur des Collombeyres (entre le home et le Centre scolaire) est en profonde mutation, avec le développement d’un véritable pôle éducation autour de l’école. Dans ce contexte, il importe de trouver la meilleure et la plus rationnelle manière de chauffer les différents bâtiments du secteur, qu’ils soient existants ou à venir. Actuellement, chaque bâtiment dispose de sa propre source de production de chaleur. Le foyer pour personnes âgées, par exemple, a une chaudière à mazout qui doit être remplacée, tandis que l’école est équipée d’une pompe à chaleur.

Besoins spécifiques de chaque bâtiment

Dans un premier temps, un chauffage à distance a été envisagé. Mais cette solution n’était pas la plus judicieuse, car les besoins sont différents d’un bâtiment à un autre. Le foyer Les Collombeyres, qui a commencé ses activités en 1995, est équipé de radiateurs nécessitant de la haute température (60 à 80 degrés). En revanche, l’école, plus récente, fonctionne avec un chauffage au sol et a besoin de basse température (30 à 35 degrés), ce qui sera le cas aussi de la future crèche-garderie-UAPE. De plus, le home doit pouvoir disposer d’eau chaude sanitaire durant toute l’année, alors que l’école n’en utilise pas durant les périodes de vacances. Comment dès lors imaginer une source de chaleur unique? Réponse, grâce à une gestion intelligente de l’eau de la nappe. Mutualiser cette eau va permettre à chaque utilisateur d’y trouver son compte. Trois puits de captage seront forés, ainsi que deux puits de rejet. Chaque bâtiment disposera de sa propre pompe à chaleur de type eau-eau. Celles-ci permettront de répondre aux besoins spécifiques de chaque bâtiment. Des panneaux photovoltaïques sur le toit de l’école complètent idéalement le dispositif.

Chaudières mobiles

Les travaux débuteront cet automne, pour une entrée en service projetée de l’installation pour l’hiver 2022. Dans l’intervalle, afin de pallier toute mauvaise surprise, des chaudières mobiles pourront être mises en service sur place. Notons enfin que le projet est réalisé en partenariat avec SEIC-Télédis – dont la Commune de Saillon est actionnaire – qui le cofinance. Il n’aura donc qu’un impact limité sur les comptes communaux.

Christian Darbellay Conseiller SEIC-Télédis

Consulter Bourg 19

 

 

Retour

Offres combinées Combo

Combinez les services Internet, TV et Mobile selon vos besoins et profitez des avantages Combo.

En savoir plus

Offres mobiles irrésistibles

Surfez sur internet à pleine vitesse et maîtrisez vos coûts avec la téléphonie mobile net+.

En savoir plus

 
;