×

Live, votre actualité SEIC-Télédis

9 juil. 2019

Le Valais, terre d'énergies

Répondant à la Stratégie énergétique 2050, le Valais vise un approvisionnement 100% renouvelable et indigène d’ici à 2060. En attendant des mesures légales, il s’agira avant tout de consommer moins.

Diminuer de manière drastique la consommation d’énergie, augmenter la production d’énergie renouvelable, améliorer la prise en mains valaisannes des infrastructures de production, de transport, de distribution et de stockage. Telles sont les idées-forces de la vision énergétique 2060 voulue par les autorités cantonales. 

Une autre mobilité

Un approvisionnement 100% renouvelable et indigène constitue un défi ambitieux. Pour le relever, privés, propriétaires et collectivités devront réduire leur consommation énergétique de 25%, tandis que la consommation d’énergies fossiles devra être divisée par deux. Il s’agira donc, d’une part, de rénover de manière conséquente le parc immobilier et, d’autre part, d’évoluer vers une mobilité plus rationnelle (transports en commun, mobilité douce, véhicules électriques ou à consommation réduite).

Promouvoir le solaire et l’éolien

Consommer moins ne suffit pas, encore faut-il produire mieux. Le Valais, premier producteur d’électricité du pays, tire 95% de sa capacité des installations hydroélectriques. A l’avenir, il faudra miser davantage sur le solaire photovoltaïque et l’éolien, voire sur la biomasse, afin de disposer d’un mix énergétique efficace. Enfin, pour répondre aux objectifs, la chaîne de production devrait être majoritairement en mains valaisannes. But de l’opération, couvrir entièrement, dès 2035, la consommation cantonale d’électricité. 

Des mesures contraignantes pourraient être prises pour tenir ces objectifs. Ainsi, une autorisation de construire une habitation pourrait être liée au fait de produire soi-même un certain pourcentage de l’énergie consommée. Ou, en cas de rénovation, il faudrait obligatoirement remplacer sa chaudière à mazout par un autre mode de production de chaleur. 

3 questions à Christian Darbellay, conseiller clientèle

Que vous inspire la vision énergétique valaisanne?

Force est de constater que la stratégie du Groupe SEIC-Télédis est en parfaite harmonie avec celle du canton du Valais. On pourrait presque dire que notre Groupe l’avait anticipée en se conformant à la Stratégie 2050 de la Confédération. Cela fait des années que nous promouvons les énergies renouvelables et que nous distribuons une électricité 100% renouvelable.

Comment SEIC-Télédis entend-il accompagner ses clients dans cette transition?

Grâce à nos audits énergétiques, nous aidons nos clients à prendre les bonnes décisions en termes de rénovation de bâtiment et de remplacement de système de production de chaleur. Planification des travaux, choix des solutions et subventionnement sont les points principaux traités lors d’un CECB+ par exemple. Nous proposons également notre soutien dans le domaine solaire en réalisant des installations photovoltaïques clés en mains ou sous forme de contracting pour les plus grands projets. En ce qui concerne la mobilité, nous avons installé de nombreuses bornes de recharge et participons activement au réseau d’électromobilité valaisan VALT.

Vous pouvez donc envisager l’avenir avec sérénité?

SEIC-Télédis possède les compétences nécessaires pour faire face à un monde de l’énergie en perpétuel mouvement. Notre vision d’avenir coïncide avec celle du Valais, ce qui nous conforte dans le bien-fondé de la philosophie qui est la nôtre.

 

Retour

 
;