Live, votre actualité SEIC-Télédis

15 oct. 2020

Le chauffage à distance comme une évidence

Les collectivités publiques sont de plus en plus nombreuses à miser sur la construction ou le développement de chauffages à distance. Un choix qui répond à la nécessité de réduire la consommation d’énergies fossiles. SEIC-Télédis s’investit à leur côté. Exemple avec la commune de Riddes.

Le Canton du Valais vise un approvisionnement énergétique 100% renouvelable et indigène d'ici 2060 et souhaite baisser la consommation d’énergie pour la production de chaleur de 23% pour 2035. Pour atteindre ces objectifs, une planification énergétique territoriale s’avère essentielle, en particulier à l’échelle des communes. Pour l’établir, les communes peuvent s’appuyer sur les compétences du Groupe SEIC-Télédis et bénéficier, au passage, d'une subvention cantonale pouvant atteindre 15'000 francs.

Riddes, La Tzoumaz, Leytron, Ovronnaz, Vernayaz et Finhaut

Dans ce contexte, nombreuses sont les Municipalités à miser sur la création de réseaux de chauffage à distance (CAD) et à confier la gestion de leur projet à SEIC-Télédis. Ainsi, l’extension du CAD de Riddes et sa vente à SEIC-Télédis a été entérinée en juillet dernier par l’assemblée primaire. De son côté, celui de La Tzoumaz s’agrandira en 2021. A Vernayaz, le bâtiment administratif de SEIC-Télédis et le Foyer Ottanel sont raccordés depuis début octobre de cette année, à l’instar de la salle de sport depuis 2019. A Finhaut, des oppositions bloquent la délivrance de l’autorisation de construire. Une mise à l’enquête est en cours à Ovronnaz. Enfin à Leytron, une chaufferie mobile raccordera le cycle d’orientation dès cet hiver.

Nos atouts: connaissances techniques, législatives et terrain

A Riddes, bien que plusieurs bâtiments communaux soient déjà reliés au CAD, SEIC-Télédis prévoit la construction d’une deuxième chaufferie en zone industrielle d’ici 3-4 ans, permettant de relier une cinquantaine de clients. Comme l’explique Michaël Terreaux, en charge de projets d’énergies renouvelables chez SEIC-Télédis, l’accompagnement du Groupe est fortement apprécié par les collectivités: «Qu’il s’agisse de planification énergétique ou de construction, extension et gestion de chauffage à distance, notre expertise et notre accompagnement sont précieux, car nous disposons non seulement de l’expertise technique (ingénierie), mais aussi de la connaissance du terrain, des contraintes législatives, etc. Sans compter qu’au moment de la création d’un CAD, une commune peut profiter des fouilles réalisées dans les chaussées pour étendre son réseau séparatif ou refaire son réseau d’eau.» 

Facilités pour les propriétaires

A noter que pour les propriétaires, l’investissement de départ pour remplacer un chauffage électrique, à mazout ou à gaz naturel se limite aux frais d’installation secondaires (depuis la sous-station) ainsi qu’à la taxe de raccordement, pour lesquels il est possible de bénéficier de subventions cantonales. Les frais de génie civil, le suivi et l’exploitation des installations sont pris en charge par le Groupe. 

Aux administrations ayant récemment changé leur équipement de production de chaleur mais désireux de se raccorder, SEIC-Télédis propose même une solution en deux temps. Les intéressés peuvent payer 30% de leur futur raccordement aujourd’hui et le solde (70%) lorsqu’ils seront connectés.
 

Liens

 

Retour

 
;