Live, votre actualité SEIC-Télédis

8 oct. 2020

CECB+: le bon diagnostic pour économiser

Grâce au certificat CECB+ délivré par nos experts agréés, vous disposez d'une évaluation précise et complète de l'efficacité énergétique de votre bâtiment. Un diagnostic précieux qui vous ouvre la voie à des rénovations ciblées et à des subventions dans le cadre du Programme Bâtiments.

Les bâtiments, notamment ceux construits avant 2000, sont souvent des gouffres à énergie. En Valais, près de la moitié sont encore chauffés par des énergies fossiles (mazout ou gaz). Dans le cadre de sa vision énergétique 2060, le Canton compte éliminer ces combustibles fossiles au profit d'une énergie 100% renouvelable et indigène. 

L'audit énergétique comme point de départ

Au cœur des enjeux donc, la mise à niveau du parc immobilier. Plusieurs leviers sont à disposition des propriétaires pour assainir leurs biens. Parmi eux, l'audit énergétique est certainement le meilleur point de départ. Grâce à Auditelec, nos experts réalisent un diagnostic complet de votre bâtiment pour déterminer son niveau de qualité énergétique en évaluant son enveloppe, son système de chauffage et sa consommation. Au terme de l’analyse, ils attribuent à votre bien l’une des sept étiquettes énergétiques, de A pour les plus performants à G pour les plus énergivores. Il s'agit du certificat CECB, le certificat énergétique cantonal des bâtiments.

Des scénarios de rénovation détaillés

Valable 10 ans, le CECB s’accompagne de recommandations sommaires de rénovation. Pour une analyse plus poussée, le CECB+ propose trois scénarios détaillés qui intègrent des données telles que le coût des travaux, le potentiel d’économie d’énergie, les possibilités de subventions, la rentabilité sur 25 ans, etc. Le CECB+ est non seulement conseillé, mais il est par ailleurs obligatoire pour l'obtention de certaines subventions communales ou cantonales dans le cadre du Programme Bâtiments. 

Profitez des subventions avant qu'il ne soit trop tard

En 2019, le Canton du Valais a annoncé des promesses d'aides à hauteur de 24 millions de francs pour améliorer l'efficacité énergétique des bâtiments. Avec le soutien de la Confédération, 25 à 30 millions supplémentaires sont prévus ces prochaines années afin de soutenir 2000 à 3000 rénovations annuelles. Les propriétaires doivent saisir cette occasion pour assainir leurs bâtiments avant que ces incitations financières ne disparaissent, ou que la rénovation de leurs biens ne soit rendue obligatoire sans soutien garanti à l'avenir.

Visualiser les déperditions de chaleur

Autre argument pour effectuer un audit énergétique sans plus attendre: la baisse des températures, propices aux analyses thermographiques. Ces prises de vue effectuées à l'aide d'une caméra thermique permettent d'identifier les points sensibles de votre bâtiment, là où des pertes de chaleur sont constatées. Ces mesures sont efficaces pour déterminer les éventuels travaux de rénovation à entreprendre afin d'améliorer l'isolation thermique de votre bien. Cette analyse thermographique peut être réalisée, en option, dans le cadre d'une certification CECB ou CECB+.

Liens

 

Retour

 
;