×

Actualité entreprise

1 févr. 2018

Nouveaux horizons pour l'énergie en Valais

A l’heure où le marché des panneaux photovoltaïques ne cesse de croître, emmenant avec lui celui des batteries individuelles, le produit «Horizon» propose aux autoproducteurs de stocker leur énergie sans investissement et sans risque. Une petite révolution dans le secteur. Et le premier produit d’une nouvelle entité qui réunit SEIC-Télédis, ALTIS, les Services industriels de Fully et ceux de Monthey.

Le saviez-vous? Le rayonnement solaire annuel sur sol suisse est 200 fois supérieur à la consommation d’énergie sur la même période. Il n’est pas surprenant dès lors de voir toujours plus de privés investir dans des installations photovoltaïques pour produire leur propre énergie. L’an dernier, en Suisse, près de 2 millions de mètres carrés de nouveaux panneaux solaires ont été installés, soit l’équivalent de 250 terrains de football. Pour 2018, le marché mondial du photovoltaïque pourrait croître jusqu’à 50% selon les prévisions (source: Swissolar).

Horizon, une nouvelle vision du stockage d’énergie

Si l’utilité et l’efficacité d’installations solaires privées n’est plus à prouver dans le soutien qu’elles apportent au développement des énergies renouvelables, le vrai défi réside dans le stockage de l’énergie produite. En effet, de nombreux privés hésitent à investir dans une installation qui produit surtout quand ils sont absents, en journée et en été par exemple. «Aujourd’hui, il y a un engouement certain pour les batteries de stockage individuel, mais c’est à notre point de vue une solution peu optimale à ce stade de son développement, explique Paul-Alain Clivaz, responsable du département Energies renouvelables chez SEIC-Télédis. Les batteries domestiques, difficilement recyclables, nécessitent par ailleurs un investissement initial conséquent pour les autoproducteurs, d’environ 9000 francs pour une batterie standard de 6kWh triphasée (sans subventionnement).»

Les autoproducteurs désormais prosommateurs

Avec Horizon, les propriétaires sont donc invités non pas à stocker, mais à devenir de vrais prosommateurs (contraction de producteur et consommateur). Ainsi, lorsqu’il produit davantage qu’il ne consomme, le propriétaire d’installations photovoltaïques transmet le surplus d’électricité à son partenaire énergie, et lorsqu’il manque d’électricité, il la récupère gratuitement. Seul le stockage lui est facturé, via un abonnement annuel dès 45 francs (pour un contrat de 5 ans) par kW de puissance installée.
Economique, écologique et souple, Horizon permet aux privés de consommer, enfin, 100% de leur énergie, et ainsi de faire des économies, leurs achats d’électricité étant réduits au minimum, une donnée que chacun peut vérifier en ligne (voir encadré ci-dessous).

Quatre distributeurs pour une même vision

Révolutionnaire par son caractère unique – seule une entreprise haut-valaisanne semble proposer un produit similaire actuellement en Suisse –, cette offre l’est également par l’ampleur du territoire et de la clientèle touchée.
Porté conjointement par quatre distributeurs (SEIC-Télédis, ALTIS Groupe, les Services industriels de Fully et ceux de Monthey), Horizon s’adresse ainsi aux propriétaires de Monthey à Nendaz en passant par l’Entremont, une zone qui compte quelque 70 000 clients électricité. Quatre distributeurs qui ont choisi Horizon pour confirmer leur partenariat, affirmant d’emblée leur personnalité: innovante et résolument tournée vers les énergies renou- velables.

Partage de compétences, économies d’échelle

Pour les quatre sociétés, cette nouvelle étape est une suite logique. «Nous collaborons déjà au travers du partenariat Groupelec, qui propose des services liés à l’efficacité énergétique et des produits d’approvisionnement en énergie propre et locale», explique Olivier Studer, responsable des Services industriels de Fully. «Nous souhaitons désormais collaborer sur le modèle de net+, soit au travers d’une société commune qui développe des produits et des services que distribuent les partenaires. Cette nouvelle société sera active dans les domaines de l’énergie, du multimédia et de l’eau», ajoute Philippe Délèze, directeur de SEIC-Télédis. A ses côtés, Joël Di Natale, directeur d’ALTIS Groupe SA, et Samuel Claret, chef du Service Electricité, énergies et développement durable de la Ville de Monthey, acquiescent et poursuivent: «Cette nouvelle structure nous permettra également de partager nos savoir-faire et de progresser plus rapidement dans des domaines clés tels que la gestion des réseaux de distribution (smart metering, etc.) ou la mobilité électrique, par exemple, mais aussi de réaliser des économies d’échelle dans nos achats bien sûr.»

Un calculateur en ligne pour estimer ses économies

Pour permettre aux personnes intéressées de chiffrer les économies possibles avec la solution Horizon, SEIC-Télédis propose déjà sur son site web un calculateur en ligne, à l’adresse www.seic-teledis.ch/horizon. L’utilisateur y renseigne les données relatives à son installation photovol- taïque (puissance), à sa consommation d’électricité, à l’énergie réinjectée dans le réseau, à la durée du contrat souhaitée et obtient, en quelques clics seulement, le gain potentiel annuel qu’il réaliserait grâce à Horizon. Un jeu d’enfant! Les autres sociétés partenaires pro- poseront elles aussi un calculateur similaire dans les prochains mois.

Contacts

Philippe Délèze, directeur Groupe SEIC-Télédis, 079 347 40 03, philippe.deleze@seic-teledis.ch
Joël di Natale, directeur ALTIS Groupe SA, 079 176 90 75, joel.dinatale@altis.swiss
 

Documents

 

Retour

Suivez-nous sur Facebook

J'aime

Suivez-nous sur Instagram

Suivre
 
;